Les pâtes, ça aide à dormir – Pasta help to sleep

Claudi, Joel, Rose et Janet rêvent de revenir en France, pour des raisons diverses et avec des modalités différentes. Fiona et Carlos sont en France – je parlerai de Carlos une autre fois.
Claudi, Joel, Rose and Janet hope to return to France, for different reasons and with different modalities. Fiona and Carlos are in France – I’ll speak about Carlos an other time.

Vous apprenez tous le français : je vous ai trouvé un site pour cela. Avant de commencer, cherchez votre langue, vous aurez toutes les explications dans la langue de votre choix.
All of you are learning French. I found a site for this. Before to begin, look for your own language, you will get all the explanations in the language that you choose.

Je vous propose aussi de lire Michel Bühler, un magnifique chanteur. Sur son site, on trouve les textes de TOUTES ses chansons ! J’espère que vous savez ceci : pour écrire une chanson ou une poésie, souvent on remplace le « e » par «’».
Ainsi, Bühler écrit : « C’est c’ qui s’ dit, c’est c’ qui s’ pense », il faut comprendre « C’est ce qui se dit, c’est ce qui se pense. »
I think that you can also read Michel Bühler, a wonderful singer. On his website, there are the texts of ALL his songs! I hope you know this: to write a song or poem, often we replace the « e » by « ‘ ».
Thus, Bühler wrote: « C’est c’qui s’dit, c’est c’qui s’pense» you have to understand « This is what is said, this is what is thought. »

Parmi beaucoup d’autres, j’aime beaucoup « Camille » (numéro 172), où un père s’aperçoit que sa fille est grande maintenant : «Si tu r’nonces à grandir promis j’arrête de boire »
Among many others, I like a lot « Camille » (number 172), in which a father understands that his daughter is no longer a child: « If you renounce to grow, I promise that I will stop drinking.
»

Les textes de Michel Bühler sont pleins de poésie, de tendresse, parfois aussi d’ironie cinglante. Le plus difficile pour les lecteurs non francophones, ce sera l’argot, mais je pense que je pourrai vous aider : posez vos questions ici dans les commentaires, et je traduirai le passage si c’est possible…
Michel Bühler’s texts are full of poetry, tenderness, sometimes they are very ironic. What is more difficult for non-French readers, is slang, but I think that I can help you: ask your questions here in the comments, and I translate the passage if it is possible …

Il y a beaucoup d’autres très bons chanteurs : Véronique Pestel, les textes de ses chansons sont . Quand on parle d’excellents chanteurs, la plupart des gens connaissent Jacques Brel, Léo Ferré et Georges Brassens.
Au sujet de Brassens, j’ai découvert plusieurs choses amusantes : Joe Flood et Andy Villamil chantent une traduction de « la mauvaise réputation. » Et Brassens lui-même a enregistré cette chanson… en espagnol…
There are many other very good singers: Véronique Pestel, the texts of her songs are there. When we speak about excellent singers, most of people know Jacques Brel, Léo Ferré et Georges Brassens.
About Brassens, I discoverd several funny details: Joe Flood and Andy Villamil sing the translation of « the bad reputation. » And Brassens himself registered this song… in Spanish!

Maintenant, à vous de chercher sur le web Serge UtgéRoyo, Rémo Gary, Michèle Bernard, Henri Tachan, Allain Leprest, Boris Vian, sans oublier l’ami Christopher Murray bien sûr.
Now it’s your turn to search on the internet Serge UtgéRoyo, Rémo Gary, Michèle Bernard, Henri Tachan, Allain Leprest, Boris Vian, without forgetting of course my friend Christopher Murray.

Vous vous interrogez sur le titre de cette chronique ? C’est simplement le dernier proverbe inventé par Paul…
You are wondering about the tittle of this chronicle? It’s only the last proverb that Paul did invent…

 

 

 

 

 

¡ Arriba España !

Des chiffres : 650 kilomètres pour nous rendre dans notre château. Une semaine là-bas, une journée à Barcelone, et une montée rapide des températures… Nous étions à dix kilomètres au sud de Berga (qui apparaît au nord sur la carte).
Numbers: 650 km to go until our castle. A week there, one day in Barcelona, and warmth climbing up rapidly … We were at ten kilometers of the south of Berga (that appears on the north on the map).


Surprise : les routes (parfois abruptes) sont dans l’ensemble en meilleur état que les routes françaises.
Surprise: roads (sometimes steep) are generally in better condition than the French roads.

Nous habitions la tour qui a une toiture. La voiture était garée sous le toit, en bas à gauche de la photo. Notre rez-de-chaussée était au niveau de la plus basse des deux fenêtres sur la façade ensoleillée ! Il fallait donc déjà monter pour se trouver en bas.
We lived in the tower that has a roof. The car was parked under the roof at the bottom on the left of the photo. Our ground floor was at the lower of the two windows on the sunny facade! So it was already necesary to climb up to reach the ground floor.

Nous sommes allés à Cardona :
We went to Cardona:

Nous avons visité le château…
We visited the castle …

…et la montagne de sel :
… and the Salt Moutain:

On ne peut pas confondre les concrétions en calcite ou en sel.
It’s impossible to confuse the calcite and salt concretions.

En direction de Barcelone, on voit de très loin la montagne de Montserrat :
Going to Barcelona, you see the Montserrat Mountain from far away:

À Barcelone, nous avons marché des heures dans les Ramblas, et mangé dans un restaurant typique bien plaisant.
In Barcelona, ​​we walked for hours in the Ramblas and ate in a typical  pleasant restaurant.

Il faisait beau, il y avait beaucoup de gens et on entendait beaucoup de langues différentes.
The weather was nice, there were many people and we heard a lot of different languages.

À Berga, nous sommes retournés nous connecter plusieurs fois dans le même café où des dames prenaient le petit déj’, et où je savourais un chocolat épais.
In Berga, we went several times to the same cafe to connect, while women were taking beakfast, and where I savored a thick chocolate.

Je parlais de bonnes routes, mais celles que nous avons prises dans le Lluçanès étaient étroites et sinueuses. De là, nous avons eu des panoramas très larges et très beaux.
I was talking about good roads, but the ones we have taken in Lluçanès were narrow and tortuous. From there, we had very large and beautiful views.

En marchant jusqu’au monastère Sant Pere de Serrallonga…
Walking to the monastery of Sant Pere de Serrallonga

nous avons croisé des chenilles processionnaires.
 we crossed processionary caterpillars.

D’autres balades sous un ciel très bleu ont bien rempli nos journées : monastère de Sant Pere de la Portella, Saldes au pied du Pedraforca, pierre fourchue ?, Tàravil, Capolat…
Other walks under a blue sky occupied us a lot: monastery of Sant Pere de la Portella, Saldes at the foot of Pedraforca – cloven stone ?, Tàravil, Capolat…

 

 

 

 

 

4 saisons – 4 seasons

Nous naviguons à vue entre hiver et printemps. Plutôt entre deux saisons que quatre pour le moment. Trop de pluie cette fois, elle ferait mieux d’aller là où on en a besoin…

We are sailing between winter and spring. Currently between two seasons rather than four. Too much rain, it would be better for it to go where you need …

J’avais beaucoup travaillé en vue du concert, j’ai même lavé les vitres – Séb me dit que c’est un travail pour les helpers et il  n’a pas tort…
Before the concert I worked a lot, even washing the windows. Sébastien says: « It’s a work for helpers » and he is right …

acer davidii en fleur

Le concert n’est encore pas tout-à-fait fini pour moi. Je reçois des messages enthousiasmés… Doris chante « Jeannot de la Fontaine je n’boirai pas de ton eau »…
Yet the concert is not really finished for myself. I receive messages full of enthusiasm … Doris sings « Jeannot de la Fontaine je n’boirai pas de ton eau » (I will not drink your water) …

Je suis retournée écouter Christopher et François à Lyon, d’abord pour voir comment Christopher disait le texte qu’il m’a « prêté », et aussi pour parler avec Rémo Gary d’un autre chant’appart’. Encore une belle soirée ! Un long moment à parler littérature jeunesse avec Chantal, la femme de Christopher.
I went back to listen to Christopher and François in Lyon: I wanted first to see how Christopher says the text that he allowed me to say, I wanted also to speak with Rémo Gary about another « chant’appart’ ». A nice show again! A long time speaking about children’s literature with Chantal, Christopher’s wife.

Et aussi des artisans pour aménager une nouvelle salle de bain. Celle du rez-de-chaussée est à refaire entièrement, alors on la change d’étage ! Je croise des gens partout dans la maison et j’offre le café bien sûr.
And also artisans to install a new bathroom. There is one on the ground floor that is too deteriorated, the new one will be upstairs! I meet people everywhere in my home an of course I offer coffee.


Les jardiniers seront heureux de savoir que nous avons mangé des quantités de salade de mâche, délicieuse vraiment ! On a tout fini !
Gardeners will be happy to know that we ate quantities of salad of « mâche », they were so delicious! We ate the whole!

La saison de bois de chauffage n’est pas terminée, mais tous les arbres sont coupés. Nous les coiffons de ce gros « sabot » jaune et les tirons avec la voiture de Claude. Le sabot permet aux arbres de passer par-dessus les souches, une invention géniale.
Oui, il y a beaucoup de photos, il faut les regarder très attentivement.
Season firewood is not finished, but all the trees are cut. We put on their top this yellow « sabot » and we pull them with Claude’s car. The sabot helps the trees to climb over stumps, a great invention.
Yes, there are a lot of photos, watch them with attention.

Nous allons passer quelques jours en Espagne, et nous n’aurons peut-être pas de connexion.
We will spent a few days in Spain, perhaps without connection.

Toutes les photos ont été prises le 2 avril, sauf celles du sabot, le 21 mars.
All the photos were taking on April the 2nd, with the sabot on March the 21st.