Belle città

Partis le 17 septembre, nous avons choisi de passer par le col du Mont Cenis, et nous avons fait une bonne étape en nous arrêtant avant Bologne.
Leaving September 17, we chose to pass by le col du Mont Cenis, we had a long journey and we stopped before Bologna.

Le lendemain, visiter Bobbio a été un plaisir.
The next day, visiting Bobbio was a pleasure.

Trois voitures m’ont saluée gentiment quand je suis arrivée sur le « Ponte Vecchio », le Vieux Pont.
Three cars greeted me kindly when I arrived on the « Ponte Vecchio », the Old Bridge.

Ce panneau avec son message angoissant se décompose depuis plus de vingt ans :
This signboard with its scary message is on its own dissolution for more than twenty years:


Sont-ils encore amoureux, ceux qui ont posé ici des cadenas  pour symboliser leur passion ?
Are they still in love, those who have put padlocks here to symbolize their passion?
Ou bien leur amour a-t-il rouillé lui aussi ?
Or did their love rust too?




Paul a retrouvé dans le livre de Paolo Rumiz, « la légende des montagnes qui naviguent », les pages évoquant la région : les éléphants d’Hannibal près de Plaisance, et le « Camp dei Rus », le champ des Russes, où les cosaques ont commis de terribles atrocités « après avoir défait les armées de Napoléon en 1799. » Dans les années 1950, avec l’arrivée des machines, « la terre a été retournée jusqu’à ses profondeurs, régurgitant des sabres, des baïonnettes »…
Paul found in the book of Paolo Rumiz, « la légende des montagnes qui naviguent », the pages evoking the region: the elephants of Hannibal near Plaisance, and the « Camp dei Rus », the field of the Russians, where the Cossacks have committed terrible atrocities « after defeating the armies of Napoleon in 1799. » In the 1950s, with the arrival of machines, « the earth was returned to its depths, regurgitating sabers, bayonets » …

Je n’aime pas rouler sur les autoroutes, c’est terriblement inconfortable, on ne doit jamais relâcher la tension. Je n’insiste pas sur ce sujet car je pourrais en parler pendant des heures… pour ne faire que répéter ce que tout le monde sait déjà certainement.
I dont like driving on highways, it’s terribly uncomfortable, you should never release the tension. I do not insist on this because I could talk about it for hours … just to repeat what everyone already knows.

PARME
Après deux nuits dans les environs`de Piacienza, nous allons à Parme (par la voie la plus rapide bien sûr)
After two nights in the surroundings of Piacienza, we go to Parma (by the fastest way of course).

Paul a lu un livre qui se passe à Parme, « la pension de la via Saffi ».
Paul read a book situated in Parma, « la pension de la via Saffi ».

J’aime beaucoup le travail fin et délicat de ces médaillons lourds de sens.
I really like the fine and delicate work of these medallions that have deep meaning.

Garibaldi

Façades colorées
Colorful walls

« El Duomo » sous la pluie, de dehors…
« El Duomo » under the rain, outside

…de dedans…
… inside …

…et du jambon de Parme !!!
… and Parma ham !!!

Des quartiers pittoresques mais beaucoup plus pauvres en quittant la ville.
Picturesque neighborhoods but much poorer when leaving the city.

Le vendredi, nous passons par la mer…
Friday, we go by the sea …

…avec un arrêt à Bellante où la culture des capteurs solaires se porte très bien.
… with a break in Bellante where the solar collector culture is doing very well.

Donnez-leur seulement du soleil de temps en temps.
Just give them some sun once in a while.

 

COURS D’ITALIEN – ITALIAN LESSONS

Solo quando nel mondo
a tutti gli uomini sarà
riconosciuta la dignità unmana,
solo allora potrete dimenticarci.
In memori di tutte le vittime di genocidi,
violenze e discriminazioni
di ogni tempo e di ogni luogo

Quand dans le monde, la dignité humaine sera reconnue pour chacun, seulement alors il sera possible d’oublier. En mémoire de toutes les victimes des génocides, des violences et des discriminations de tous les temps et dans tous les lieux.
La communauté de Bellante – 31 mai 2014
In the world, when human dignity will be recognized for everyone, only then it will be possible to forget. In memory of all victims of genocide, violence and discrimination of all times and in all places.
The community of Bellante – May 31, 2014

Je remercie Bellante pour ce beau monument.
Aujourd’hui, nous sommes bien plus loin vers le sud, et le décalage grandit entre notre voyage et votre lecture.
Merci à Patrice, c’est lui qui m’a fait savoir une chose presque incroyable : en début d’année, on dit aux actionnaires combien ils vont gagner, ensuite il faut leur fournir ces gains, quitte à emprunter pour cela ! Alors que le bon sens voudrait, au moins, dire en fin d’année combien on a réellement obtenu et quels seront leurs gains, basés sur du réel…
Oui, si la seule base de nos existences reste l’argent, l’avenir ne sera pas brillant !
Merci à Enrico pour les nouvelles et l’invitation si gentille !
I thank Bellante for this beautiful monument.
Today, we are much further south, and the lag grows between our journey and your reading.
Thanks to Patrice, he made me know something almost unbelievable: at the beginning of the year, the shareholders are said how much they will win, then Companies must provide their earnings, even borrow for it! While common sense would, at least, say at the end of the year how much they really got and what their earnings will be, based on real …
Yes, if the only basis of our lives is money, the future will not be nice!
Thanks to Enrico for the news and so nice invitation!

Les spams sont de plus en plus nombreux et je vous remercie de commenter par un courriel que je publierai à votre demande…
Spam is growing in number and I thank you for commenting by email that I will publish at your request …

Kristen et David, Elvire et Jérôme…

 

« Oups ! » Le titre de ma chronique précédente n’a de sens que pour moi sans doute… J’ai publié mon petit texte comme à chaque fois, et comme à chaque fois j’ai posté le courriel qui vous rappelle « c’est mardi ». Je me suis aperçue seulement alors que j’avais bien mis des salsepareilles mais pas de titre…
« Oops! » The title of my previous column only makes sense to me, no doubt … I have published my little text like every time, and like every time I posted the email that recalls you « it’s Tuesday ». I noticed only then that I had put sarsaparilla but no title …

La semaine est marquée par un peu de vélo et beaucoup de fraises. De retour de chez mon père, j’en fais une belle récolte. Mais c’est aussi le jour du déménagement d’Ariane et Renato. Leur maison vidée et nettoyée, ils arrivent en soirée, prêts pour leur nouvelle vie. Cela fait une impression étrange de se retrouver comme si souvent, mais sans oublier que ces rencontres sont finies. Il leur faudra revenir en visite, ou que nous allions les voir.
The week is marked by a bit of cycling and lots of strawberries. Back from my father, I make a nice harvest. But it is also the day of the move of Ariane and Renato. Their house emptied and cleaned, they arrive in the evening, ready for their new life. It is strange, welcoming them as usual, but without forgetting that these meetings are over. They will have to come back to visit, or we will go and see them.

Rien ne les oblige à partir, si ce n’est leur désir de vivre près de la mer – et déjà les baignades les consolent de leur départ. Mais il s’agit d’un changement radical de leur existence.
Nothing forces them to leave, except their desire to live near the sea – and bathing already comforts them from their departure. But this is a radical change in their existence.

Merci pour la photo, Renato - Thank for the photo, Renato

À linky pour la vie – to linky forever
Alors que nous maraudons des figues, une dame nous aborde pour nous raconter son problème. Depuis que le compteur linky est installé chez elle, rien ne va plus. Enedis veut lui imposer des modifications à ses frais alors qu’elle n’a jamais demandé qu’on lui installe un linky. Un autre jour, j’en parle à un commerçant qui en refuse l’installation par principe, car il est hostile aux monopoles. On ne peut pas dire que le compteur linky fasse l’unanimité.
While we are marauding figs, a lady approaches us to tell us her problem. Since the linky meter is installed at home, nothing goes. Enedis wants to impose changes to her expenses while she never asked for a linky. Another day, I talk to a trader who refuses the installation in principle, because he is hostile to monopolies. We can not say that the linky meter makes people unanimous.

Bien sûr, je mélange tout :
Of course, I mix everything:

De site en site, de clic en clic, je finis par trouver des éléments qui sont loin du linky : le coût de gestion des déchets nucléaires et du démantèlement des centrales est bien trop élevé, sur ce sujet Greenpeace dénonce les mensonges d’EDF.
Enedis, successeur d’EDF, est gestionnaire du réseau de distribution d’électricité, et nous ment en imposant l’installation des compteurs linky.
Les centrales nucléaires sont supposées nous fournir une électricité « propre » et à des tarifs convenables.
Pourquoi Enedis, serait-il moins menteur avec les compteurs linky qu’EDF avec les déchets nucléaires ? Je n’invente rien, j’ai copié cela sur le web et je n’ai rien vérifié car ces informations ne cessent de se recouper. La parole de Greenpeace contre la parole d’Enedis…
From site to site, from click to click, I end up finding elements that are far from the linky: the cost of nuclear waste management and the dismantling of power plants is far too high, on this issue Greenpeace denounces the lies of EDF.
Enedis, successor of EDF, is the manager of the electricity distribution network, and lies to us by imposing the installation of the linky meters.
Nuclear power plants are supposed to provide us with « clean » electricity at decent rates.
Why Enedis, would be less liar with linky meters than EDF with nuclear waste? I do not invent anything, I copied this on the web and I did not check anything because this information is constantly overlapping. The word of Greenpeace against the word of Enedis

Je ne vous donne pas d’adresse, il est très facile de trouver toutes sortes d’informations sur le sujet, à vous de chercher si cela vous intéresse.
I do not give address, it is very easy to find all kinds of information on the subject, it’s up to you to find out if you’re interested.

Quelques précisions pour mes lecteurs les plus lointains : Enedis tend à devenir gestionnaire de mégadonnées grâce à l’installation de ces fameux compteurs linky. Enedis veut remplacer tous les compteurs actuels par ces compteurs « intelligents »… euh… si l’on peut dire ! Moi, je suis allée chercher des informations sur le bigdata et il va falloir que je digère cela, ça va pas être facile ! Ce qui est certain, c’est que Big Brother se frotte déjà les mains.
A few clarifications for my most distant readers: Enedis tends to become manager of big data thanks to the installation of these famous linky meters. Enedis wants to replace all current meters by these « smart » meters … uh … so to speak! I went to get information on the bigdata and I will have to digest that, it will not be easy! What is certain is that Big Brother is already rubbing his hands.

Kristen et David sont loin de Big Brother et de nos soucis ! – Kristen and David are far from Big Brother and our worries!
Pendant l’été, j’ai appris à prédire le futur, voici le secret que je n’ai pas révélé :
During summer, I learned to predict the future, here is the secret that I did not reveal::

- Tu sais quoi ? – Quoi ?
- Je suis enceinte ! – Oh mon amour !

En attendant ce grand moment, Kristen et David se munissent de vêtements de tous les pays écrits dans toutes les langues : sur le tee-shirt blanc est écrit « j’aime maman », et sur le vert « l’aventure ne se termine jamais » ces deux messages sont en turc.
While waiting for this great moment, Kristen and David bring clothes from all the countries written in all the languages: on the white T-shirt is written « I love mum », and on the green « the adventure never ends » these two messages are in Turkish.

Bon, ça attendra encore un peu, le temps pour Kristen et David de retrouver leur mode de vie précédent  au  Canada, et leur nouveau logement (on en a vu des photos, c’est superbe !).
Well, it will wait a little longer, the time for Kristen and David to return to their previous way of life in Canada, and their new home (we’ve seen pictures, it’s superb!).

Ce que j’écrivais au mois de mai est devenu réalité. En septembre, Kristen nous écrit, ils adorent leur maison, elle nous parle de sa reprise du travail et nous révèle la grande nouvelle. Leur bébé est attendu pour février !!!… Mais alors, a-t-il été conçu ici ? Nous en serions fiers, nous nous imaginerions un peu parrain et marraine…
What I wrote in May has come true. In September, Kristen writes to us, they love their home, she tells us about her return to work and reveals the big news. Their baby is expected for February !!! … But then, was he/she conceived here? We would be proud, we would imagine ourselves a bit godfather and godmother …


Les bruits du matin – The morning noises
Dimanche matin : pas loin, un moteur rugit à 6 000 tours minute, relancé par des accélérations rageuses. Plus proches, les innombrables coqs se renvoient leurs appels. Juste à côté, Laurent à la guitare accompagne les chants de Nathalie – quelle belle voix !
Sunday morning: not far, a motor roars at 6,000 rpm, revived by raging accelerations. Closer, countless roosters are sending their calls. Beside, Laurent on guitar accompanies Nathalie’s songs – what a beautiful voice!

Certaines sonorités sont plus musicales que d’autres.
Some sounds are more musical than others.

La veille – The day before – l’Abribus (bus shelters)
Paul et moi avons vu trois fois — et adoré — « Cyrano par le bout du nez » joué par Elvire et Marie de « la Compagnie Qui ? ». Nous avons invité cette fois Elvire Capezzali et Jérôme Mattos pour nous jouer « l’Abribus », une comédie de Philippe Elno, et nous totalisons ainsi vingt-trois spectacles à domicile donnés dans la salle à manger depuis 2013.
Paul and I saw three times – and adored – « Cyrano par le bout du nez » performed by Elvire and Marie of « la Compagnie Qui ? ». This evening, we invite Elvire Capezzali and Jérôme Mattos to perform « l’Abribus », a comedy written by Philippe Elno, and we total twenty-three home shows given in the dining room since 2013.

Accompagnés de Laurie et Sam, nos acteurs ont installé leur décor. Ils n’auront pas un grand espace pour jouer ! De notre côté, Séb étant là avec Gaëlle, mais aussi Élisabetta et Thibaut, nous avons eu beaucoup d’aide pour installer la salle comme d’habitude.
Laurie and Sam accompany the actors and set their stage. They will not have a huge space to perform! Séb being there with Gaëlle, and also Elisabetta and Thibaut, Paul and I have a lot of help to install the room as usual.

Un moment rare : nous prenons le temps de lézarder et bavarder avant l’arrivée du public. Elvire a apporté d’excellentes poires, oui, aussi bonnes que celles de Remoulins !
A rare moment: we have time enough to laze and chat before the arrival of the public. Elvire brought excellent pears, yes, as good as those of Remoulins!

Nous sommes quarante à nous entasser dans la salle à manger. D’habitude je ne prends jamais de photos, c’est tellement désagréable pour tout le monde ! J’évite de mitrailler, j’espère n’avoir pas trop importuné le public ni les acteurs.
We are forty huddling in the dining room. I usually do not take pictures, it’s so unpleasant for everyone! I avoid strafing, I hope I have not bothered the public or the actors too much.

Eh bien voici nos acteurs en plein travail. C’est une rencontre impossible entre deux personnes très différentes, l’une terriblement stressée et l’autre au contraire sereine et tranquille. Ils attendent un bus qui ne passe pas, une intrigue mince pour une histoire drôle et vraiment bien jouée.
Well here are our actors at work. It’s an impossible meeting between two very different people, one terribly stressed and the other calm and quiet. They wait for a bus that does not pass, a thin plot for a funny story and really well played.

Elvire-Isa est un paquet de nerfs, Jérôme-Éric un philosophe un peu bourru. Chacun incarne son personnage à la perfection, avec beaucoup de naturel. Bien sûr, Elvire doit forcer un peu le côté hystérique d’Isa. Elle doit pousser Éric à bout !
Elvire-Isa is a bundle of nerves, Jerome-Éric a philosopher a bit gruff. Each person embodies his character perfectly, with a lot of naturalness. Of course, Elvire has to force Isa’s hysterical side a bit. She must push Eric to the end!

Le public est enchanté, les applaudissements le confirment. Je remercie Laurie Bonnardel pour la mise en scène, et son compagnon Sam, tous deux ont assuré la technique. Je remercie Jérôme et Elvire pour leur prestation, et je rêve d’assister à des matchs d’improvisation car Jérôme y participe.
The public is delighted, the applause confirms it. I thank Laurie Bonnardel for the staging, and her companion Sam, both assured the technique. I thank Jerome and Elvire for their performance, and I dream of attending improvisational games because Jerome participates.

Laurie, on se tutoie ?

 

Zoom sur Sam

Il fait doux, les gens se répartissent dedans et dehors pour le buffet, des groupes se forment, on mange on boit et on est bien.
The weather is mild, people are spread in and out for the buffet, groups are formed, we eat we drink and we feel good.

Lundi – Monday
Il y avait encore beaucoup de monde hier, et la maison s’est trouvée vide en fin de journée. J’espère que Séb pourra laisser son chamion garé comme il a prévu. Paul a fait un grand tour du jardin avec Laurent pour lui donner les consignes d’arrosage et de cueillette.
There were still many people yesterday, and the house was empty at the end of the day. I hope that Séb will be able to leave his chamion parked as he planned. Paul made a big tour of the garden with Laurent to give him the instructions for watering and picking.

Aujourd’hui, on termine : on fait les derniers arrosages, la dernières lessive, on prépare une série de bocaux d’aubergines et on vide le frigo. Et mardi, on file vers l’Italie, avec une première étape dans les environs de Bologne.
Today, we finish: we do the last watering, the last laundry, we prepare a series of eggplant jars and we empty the fridge. And Tuesday, we go to Italy, with a first stop not far from Bologna.

Spam
Je rappelle parfois que ma boîte est envahie de « spams » ou « pourriels ». Je les détruis désormais sans vérifier s’il s’agit d’un de vos commentaires bienveillants.
I sometimes recall that my box is invaded by « spams ». I destroy them now without checking if this is one of your benevolent comments.

Il fallait bien que je potasse cette question ! Sur wikipédia bien sûr, j’ai noté ceci :
I had to study this question! On wikipedia, of course, I noted this:

« Le spam n’est pas — outre une source de perte de temps et d’argent — qu’une pollution virtuelle ; il se traduit par une hausse significative de la consommation électrique des réseaux et serveurs informatiques »
Je vous invite à aller sur ce lien et à lire attentivement tout l’article.
« Spam is not – besides a source of waste of time and money – only a virtual pollution; it results in a significant increase in the electricity consumption of computer networks and servers »
I suggest you read this article carefully.

Oups

salsepareille - la nourriture des schtroumpf - smurf food

La minute de philo… The minute of philosophy …
J’ai entendu par hasard une interview d’Edgar Morin : je m’intéresse aux idées qu’il défend. Il faut que je le connaisse mieux.
I fortuitously heard an interview with Edgar Morin: I’m interested in the ideas he defends. I need to know him better.

Il évoquait Freud, quand ce dernier explique que nous sommes en permanence exposés aux influences opposées de Éros, dieu de l’amour, et Thanatos, dieu de la guerre. L’un gagne, puis l’autre. Je pense d’ailleurs qu’on a réduit Éros, l’érotisme, exclusivement aux pratiques sexuelles, alors que Éros est le dieu de toutes les formes d’affection. Enfin, ce que j’en dis… c’est tout au moins comme ça que je souhaite comprendre ces vieux penseurs.
He spoke of Freud, when this one explains that we are constantly exposed to the opposite influences of Eros, god of love, and Thanatos, god of war. One wins, then the other. I think Eros, eroticism, has been reduced exclusively to sexual practices, whereas Eros is the god of all forms of affection. Finally, what I say … it’s at least that way that I want to understand these old thinkers.

Près de / Next La Barale

Edgar Morin souhaite plus de fraternité, moins de violence, qu’elle soit institutionnelle ou pas. C’est  ce que je comprends.
Edgar Morin wants more fraternity, less violence, whether institutional or not. That’s what I understand.

Comme le dit Patrice, il règne une grande violence dans la nature, oh que oui ! Mais on assiste aussi à des manifestations de fraternité. Peut-être guidées par des intérêts personnels, mais c’est déjà une bonne chose de remplacer la guerre par l’entraide !
As Patrice says, there is great violence in nature, oh yes! But there are also manifestations of fraternity. Perhaps guided by personal interests, but it is already a good thing to replace the war by mutual aid!

Près de/Next La Barale

« Mais au contraire de nous, il n’y a pas de méchanceté gratuite » dit Patrice. Les violences servent d’allibi, de prétexte, afin de ne pas chercher une voie autre. Merci à tous les penseurs qui creusent la question de la non-violence, pas facile à mettre en pratique. L’aboutissement de l’être humain, est-ce que ça ne serait pas l’abolition de toutes les formes de violence, et l’émergence d’êtres pacifiques ?
« But unlike us, there is no gratuitous wickedness, » Patrice says. The violence serves as an allibi, pretext, so as not to seek a different path. Thanks to all the thinkers who consider the question of non-violence, not easy to put into practice. The outcome of the human being, would not it be the abolition of all forms of violence, and the emergence of peaceful beings?

En cavale – hurrying up
Début septembre j’ai fait une nouvelle escapade sudiste. Nat désirait revoir le confluent Rhône-Ardèche et avec papa nous avons retrouvé sans difficulté l’accès par la route du petit Maletras. Mais un changement qui a sans doute fait grand bruit s’est produit depuis le mois dernier. Les actinidias n’ont pas aimé…
Beginning of September I made a new Southern escapade. Nat wanted to see again the Rhône-Ardèche confluence and with dad we found without difficulty the access by the road of le petit Maletras. But a change that has probably made a lot of noise has occurred since last month. Actinidias did not like …

Ma sœur était surprise de voir tant de végétation : quand on sort du « goulot de la bouteille » on ne voit pas l’eau, alors que l’eau était visible la dernière fois qu’elle était venue, au printemps… Mais de quelle année ?
My sister was surprised to see so much vegetation: when you get out of the « neck of the bottle », you do not see the water, but the water was visible the last time she came, in the spring … But of what year ?

Je suis retournée à Remoulins et de là, nous avons cherché à nouveau des vestiges de l’aqueduc, en aval du Pont-du-Gard. Cet aqueduc a été consolidé, comme ici, mais sur le reste du parcours en quantité d’endroits les murs ont servi de carrières de pierre. En d’autres mots, les pierres ont été volées pour un usage autre. Bien entendu quand l’eau circulait encore, les riverains se servaient pour arroser leurs cultures.
I went back to Remoulins and from there we looked for some remains of the aqueduct, downstream from Pont-du-Gard. This aqueduct was consolidated, as here, but on the rest of the course in many places the walls served as quarries of stone. In other words, the stones were stolen for another purpose. Of course when the water was still circulating, residents used it to water their crops.

Je parlais de construction de prestige au sujet du Pont-du-Gard et de cette immense adduction d’eau. Elle était destinée à abreuver la ville de Nîmes, mais celle-ci bénéficiait de sources et de puits : les Nîmois n’en avaient pas besoin. Encore un chantier sans étude de marché préalable !
I was talking about prestigious construction about le Pont-du-Gard and this huge water supply. It was intended to water the city of Nîmes, but in the city there were springs and wells: the inhabitants did not need it. Still a building site without preliminary market study!

Je n’avais encore jamais vu de vendangeuse en action. Un « aspirateur » à raisin. Sorti de là, je crois que le raisin n’est pas d’excellente qualité. Et je regrette, ici comme ailleurs, la disparition des métiers saisonniers.
I had never seen a grape harvester in action. A « vacuum » of grapes. I think the grapes are not excellent. And I regret the disappearance of seasonal trades here as elsewhere.

Un excellent repas à Castillon-du-Gard, puis balade tranquille vers le lac de Valliguière. Au retour, récolte de poires : elles sont grosses, souvent attaquées par les fourmis, et même, curieusement, par les abeilles. Je repense aux glaneurs d’Agnès Varda dont j’ai parlé mardi dernier. Pendant que nous grapillons, un homme passe en vélo, avec une caisse remplie de fruits sur le porte-bagages ; mais il est obligé d’arrêter nous dit-il, car c’est le plus haut possible qu’il cueille, et il vient de casser l’épuisette qui est son outil de travail.
An excellent meal in Castillon-du-Gard, then quiet drive to the lake of Valliguière. On the return, harvest of pears: they are big, often attacked by the ants, and even, curiously, by the bees. I think back to the gleaners of Agnès Varda that I talked about last Tuesday. While we grapple, a man goes by bike, with a crate filled with fruit on the luggage rack; but he is obliged to stop, he tells us, because it is as high as possible that he picks, and he has just broken the net which is his working tool.

Papa ouvrait des voies d’escalade à Collias, il calcule que cela fait soixante-quinze ans ! Nous avons le temps de retourner vers ce village et suivre le Gardon un moment, malgré la forte chaleur. La présence d’un tronc de pin posée, là, au milieu du chemin, lui rappelle quand il était assis sur un pin en haut de la falaise : la semaine suivante, le pin était en bas. Il est peu probable que cette grosse souche soit le même arbre, soixante-quinze ans après !
Dad opened climbing routes in Collias, he calculates it was seventy-five years ago! We can return to this village and follow the Gardon for a moment, despite the heat. The presence of a pine trunk standing there in the middle of the road reminds him when he was sitting on a pine tree at the top of the cliff: the next week, the pine was down. It is unlikely that this big stump is the same tree, seventy-five years later!

Fin de saison - Season ends - Collias

Quatre canadairs passent lentement, chargés, et comme une idiote je n’ai même pas l’idée de faire une prise de vue ! Bon, tout le monde sait à quoi ressemble un canadair et tant pis pour moi. La tragique actualité des incendies se rappelle à nous. Ici comme ailleurs, on attend la pluie, il fait trop sec.
Four canadairs pass slowly, loaded, and like an idiot I do not even have the idea to take a shot! Well, everyone knows what a canadair looks like and too bad for me. The tragic news of the fires remembers us. Here as elsewhere, we wait for the rain, it is too dry.

Près de / Next La Barale

Je me demande combien de feux sont d’origine criminelle, et combien de gens en provoquent par ignorance et inconscience. Stevenson raconte comment il a approché un briquet d’un arbre, pour voir, dans une région réputée pour ses feux de forêts. Cela se passait je pense aux États-Unis, l’arbre pouvait être un séquoïa, ou encore un autre résineux : l’arbre s’est embrasé presque instantanément, le piromane malgré lui n’a dû son salut qu’à une fuite rapide.
I wonder how many fires have a criminal origin, and how many people cause them out of ignorance and unconsciousness. Stevenson tells he approached a lighter from a tree, to see, and the region was famous because its forest fires. I think he was in the United States, the tree could be a sequoia, or another coniferous tree: the tree ignited almost instantly, the pyromaniac despite himself had to escape as quickly as possible.

asperge sauvage - wild asparagus

Le lendemain, après la récolte des figues, nous partons en exploration tout près de chez mon père : il cherche à retourner au sommet de la colline dont les chemins d’accès sont mangés les uns après les autres par la végétation. Pourtant, les chasseurs doivent passer par là ! Chance, nous n’y avions pas pensé, ils n’étaient pas là et nous sommes toujours vivants.
The next day, after the harvest of the figs, we go in exploration near my father’s home: he tries to return to the top of the hill whose paths disappear one after the other in the vegetation. Yet hunters have to go through there! Chance, we had not thought about it, they were not there and we are still alive.

À défaut d’atteindre le sommet de la Barale, qui forme un plateau, nous trouvons une vigne où je n’étais jamais venue. Abandonnée semble-t-il ; les grains de raisin ont été mangés ici et là, d’autres rejoignent mon sac à dos. Nous découvrons dans un triste abandon ce qui fut une magnifique propriété.
Failing to reach the top of la Barale, a tableland, we find a vineyard where I had never come. It seems abandoned; the grapes were eaten here and there, others join my backpack. We discover what was a magnificent property that has been abandonned unfortunately.

Et le jardin ? And the garden?
Venues tard, les récoltes deviennent intéressantes, et nous pouvons enfin commencer les réserves pour l’hiver. Paul avait repérée dans « le potager de mon grand-père », la merveilleuse machine qui sépare les déchets de la pulpe des tomates, j’en ai déjà parlé. Nous avons la nôtre et c’est magique ! Déjà du jus a commencé à réduire sur le gaz.
The harvests started late and become interesting, and we can finally start the reserves for the winter. Paul had seen in « le potager de mon grand-père », the wonderful machine that separates the waste from the pulp of tomatoes, I already talked about it. We have ours and it’s magic! Already juice has begun to reduce on gas.

Et ? – And?
La semaine s’annonce chargée, avec spectacle à domicile samedi et notre départ pour l’Italie mardi. Mardi ? Mais comment vais-je faire pour publier ma prochaine chronique ?
The week promises to be busy, with Saturday’s home show and our departure for Italy on Tuesday. Tuesday ? But how will I publish my next column?

Près de/ Next La Barale

 

 

De crimes et d’eau

- Comment tu fais pour avoir toutes ces idées ?
- Bin… je raconte notre quotidien, c’est tout… Eueueuhhh… Non ?
– How do you do to have all these ideas?
– Mmm well … I tell our daily life, that’s all … Uh … No?

Âmes sensibles s’abstenir : des crimes inqualifiables ont été commis au Charbinat. Nos fins limiers sont sur les dents.
Sensitive souls abstain: unspeakable crimes have been committed in Charbinat. Our best sleuths are under great pressure.

UN TÉMOIGNAGE – A TESTIMONY
J’ai vu une innocente abeille sans papier se jeter dans une toile invisible. Aussitôt l’araignée l’a emballée, en utilisant une filière multi-fils : ça n’a pas pris cinq secondes. L’abeille ne peut plus s’enfuir. Elle bouge encore un peu cependant.
I saw an innocent paperless bee jumping into an invisible web. The spider immediately wrapped it up, using a several wires spinneret: it did not take five seconds. The bee can not run away anymore. It moves a little, though.

Une heure plus tard, l’araignée, délaissant sa victime, s’affairait, sans doute sur une autre abeille qu’elle avait empaquetée à son tour.
An hour later, the spider, abandoning its victim, was busy, probably on another bee it had packaged in turn.

Plus loin, un insecte beaucoup plus petit a renoncé à se débattre, il n’a pas été emballé (pas assez appétissant ?).
Further, a much smaller insect has given up struggling, it has not been packed (not enough appetizing?).

MAIS  CE N’EST PAS TOUT ! – BUT THAT’S NOT ALL !
Le 15 août déjà, Sébastien avait été témoin d’un forfait tout aussi terrible. Je pense que la sauterelle a causé de graves dommages à la toile, mais l’araignée était bien trop occupée avec sa proie pour se soucier de sa fragile construction.
On August 15, Sébastien had witnessed an equally terrible crime. I think the grasshopper caused serious damage to the web, but the spider was too busy with its prey to worry about its fragile construction.

Comment l’araignée peut-elle faire pour consommer une victime aussi gigantesque ? Je n’ai pas osé lui poser trop de questions des fois que…
How can the spider do to consume such a gigantic victim? I did not dare to ask it too many questions in case …

CRIMES LARVÉS – HIDDEN CRIMES
Je me suis demandé si c’était des fleurs, des fruits, et de quel arbre cela venait. Je trouvais ces formes assez jolies mais très mystérieuses.
C’est en bois.
I wondered if it was flowers, fruits, and which tree it came from. I found these forms pretty pretty but very mysterious.
It’s wooden.

Mais j’ai vite compris que pour le chêne, c’étaient des hôtes indésirables !
Un petit insecte provoque par ses piqûres la formation de galles, nous dit wikipédia.
But I quickly realized that for the oak, they were unwanted guests!
A small insect provokes by its stings the formation of galls, wikipedia tells us (in English!).

Ça n’a pas été facile d’en couper une en deux juste avec un couteau : on peut voir la larve installée confortablement.
It was not easy to cut one in half just with a knife: you can see the larva installed comfortably.

Il faudra que je lise en détail tout l’article de wikipédia sur les galles, des organes extraordinaires.
It will be necessary for me to read all the article of wikipedia about the galls, extraordinary organs.

Pourquoi la nature ne s’équiperait-elle pas d’armes de destruction massive ?
Why would not nature equip itself with weapons of mass destruction?

Nous vivons heureusement des moments beaucoup plus paisibles.
Fortunately, we live in much more peaceful moments.

LES GLANEURS ET LA GLANEUSE

Mardi 27, Cinélauzes nous invitait à une projection de film d’Agnès Varda, « les glaneurs et la glaneuse ». J’ai déjà parlé du SEL des Lauzes, mais il y a beaucoup de lauzes dans le coin, dont cette association, Cinélauzes, qui organise des projections de films comme son nom l’indique !
On Tuesday 27th, Cinélauzes invited us to a film screening of Agnès Varda, « les glaneurs et la glaneuse ». I already talked about the « SEL des Lauzes », but there are many « lauzes » around, including this association, Cinélauzes, which organizes film screenings as the name suggests!

J’aime beaucoup la formule : d’abord une grande carte de la région proche sur laquelle on indique d’où l’on vient en collant une gommette sur le nom de ce lieu. Pour Dorothée, très occupée à bavarder, j’ai tracé une flèche vaguement orientée dans la bonne direction et j’ai écrit Autriche.
I really like the formula: first a large map of the near region on which we indicate where we come by sticking a sticker on the name of this place. For Dorothée, very busy chatting, I drew an arrow vaguely oriented in the right direction and I wrote Austria.

J’aime aussi beaucoup le grand panneau comportant d’un côté les jaquettes des projections précédentes, et de l’autre le décompte des frais engagés pour la soirée. Chacun est invité à déposer une participation libre : pour cela, Paul évalue le nombre de participants pour calculer combien il convient de laisser dans la boîte.
I also like the big panel with the covers of the previous projections on one side and the count of the expenses incurred for the evening on the other. Everyone is invited to deposit a free participation: for this, Paul evaluates the number of participants to calculate how much to leave in the box.

Des tables sont installées pour un buffet partagé et peu à peu, tout en bavardant avec les uns et les autres, on y fait honneur. Là encore Dorothée a glané de nouvelles recettes.
Tables are set up for a shared buffet and little by little, we eat while chatting with each other. Here again Dorothy has gleaned new recipes.

J’ai beaucoup aimé le film d’Agnès Varda qui nous montre un grand nombre de situations de glanage ou de grapillage, et dans lequel un avocat rappelle qu’il est parfaitement légal de ramasser ce qui reste après la récolte.
I really liked Agnès Varda’s movie, which shows us a lot of situations of gleanings or grappling, and in which a lawyer reminds that it is perfectly legal to pick up what remains after the harvest.

De nos jours, de plus en plus de gens sont scandalisés du gaspillage, alimentaire, ou autre. Il existe beaucoup de sites et d’associations, des gens qui vont dans les supermarchés se faire donner les produits qui vont être jetés quand ils sont périmés. S’il est difficile pour les particuliers d’obtenir ces produits, c’est plus facile pour une association.
Nowadays, more and more people are shocked at waste, food, or whatever. There are a lot of sites and associations, people who go to supermarkets get the products that will be thrown away when they are out of date. If it is difficult for individuals to obtain these products, it is easier for an association.

À Chambéry, cette valorisation de produits disqualifiés permet l’emploi de personnes en situation de précarité ou de fragilité.
In Chambéry, this valorization of disqualified products allows the employment of people in situation of precariousness or fragility.

D’autres lieux, d’autres sites…
Other places, other sites …

re-bon réseau de glanage nantais
https://re-bon.wixsite.com/re-bon

les gars’pilleurs
http://lesgarspilleurs.org/

la tente des glaneurs
https://www.facebook.com/latente.desglaneurs

LES DÉMÉNAGEURS – THE MOVERS
Ariane et Renato sont dans les cartons. Le déménagement à La-Ciotat va bientôt se faire, et la maison de Passins sera vendue.
Ariane and Renato are filling the boxes. The move to La-Ciotat will soon be done, and the house of Passins will be sold.

C’était une bonne raison pour leur faire découvrir nos vélos à assistance électrique, on leur a donné envie de s’équiper quand ils auront déménagé.
It was a good reason for them to discover our bike with electric assistance, we made them want to equip themselves when they moved.

Je suis partie à Crémieu par la piste cyclable avec Ariane – une minute d’arrêt pour écouter les guêpiers, et les regarder planer tout autour. Pendant ce temps, Dorothée se joignait à Paul et Renato pour visiter la ville, et nous nous sommes tous retrouvés pour un sympathique repas. Ariane et Renato nous ont offert le restaurant, ce qui n’était pas prévu ! Ils sont tellement gentils et généreux…
I left to Crémieu by the bike path with Ariane – a minute of stop to listen to the bee-eaters, and watch them hover around. Meanwhile, Dorothée joined Paul and Renato to visit the city, and we all met for a nice meal. Ariane and Renato offered us the restaurant, which was not planned! They are so kind and generous …

Au retour, les dames étaient en voiture et les hommes en vélo. Je réussis à convaincre Dorothée que les ronces attendront et qu’elle peut profiter de la piscine chez Ariane.
In return, the ladies were in the car and the men on the bike. I managed to convince Dorothée that the brambles will wait and she can enjoy the pool at Ariane.

ET LE RESTE – WHAT REMAINS
Dorothée est repartie en Autriche, avec un itinéraire un peu compliqué par des rendez-vous divers. Grâce à ses cueillettes, j’ai fait à nouveau des pots de confitures de mûres.
Dorothée returned to Austria, with a route a little complicated by various appointments. Thanks to its picking, I made again jars of blackberry jams.

Je m’aperçois un matin par hasard que l’eau coule au bassin. L’installation de l’eau chez nous est d’une grande complexité, il faut que tous les habitants en aient suffisamment, et que les cuves se remplissent au jardin.
I realize one morning by chance that water flows to the basin. The installation of the water at home is of a great complexity, it is necessary that all the inhabitants have enough of it, and that the tanks are filled in the garden.

Depuis des semaines, le débit était de plus en plus faible : Paul s’est aperçu qu’un filtre était presque bouché, il a suffi de le nettoyer et le débit est redevenu normal. Faible, mais « comme d’habitude ».
For weeks, the flow was becoming weaker: Paul realized that a filter was almost clogged, it was enough to clean it and the flow returned to normal. Low, but « as usual ».

Le jardin est de plus en plus productif : j’ai cuisiné une ratatouille gigantesque et nous en stérilisons des kilos.
The garden is more and more productive: I cooked a gigantic ratatouille and we sterilize kilos.

Les collèques de Paul (les plus jeunes, ceux qui travaillent encore, et les retraités) ont décidé de provoquer des retrouvailles. Paul a invité tout le monde chez nous, pour un buffet partagé – on a l’habitude ! En cas de pluie, la salle à manger est assez grande, on a l’habitude pour cela aussi.
Paul’s colleges (the youngest, those who are still working, and the retirees) have decided to reunite. Paul invited everyone to our house for a shared buffet – we’re used to it! In case of rain, the dining room is big enough, we are used to that too.

Comme il n’y avait pas beaucoup à faire, je suis allée en vélo chercher le pain, à une dizaine de kilomètres.
Since there was not much to do, I went by bike to get the bread, about ten kilometers away.

Les gens ont bien profité de la journée, passant les heures chaudes à bavarder. En soirée, il restait quelques personnes et on a sorti les restes – autant dire qu’il y avait bien trop à manger.
People have enjoyed the day, spending the hot hours chatting. In the evening, there were a few people left and we left the remains – of course there was too much to eat.

Le lendemain, Paul et moi avons trouvé le temps d’une petite balade en vélo. Comme il reste ici ou là des petites routes que nous ne connaissons pas, nous nous sommes retrouvés sur un chemin inconnu. On a traversé une jolie petite forêt. Mais bien sûr, pas de photo, en vélo on va trop vite…
The next day, Paul and I went for a bike ride. As here and there there are still small roads that we do not know, we were on an unknown path. We crossed a pretty little forest. But of course, no photo, by bike we go too fast …

Vos commentaires – Your comments

En une douzaine d’heures, j’ai reçu 90 pourriels et je les ai détruits sans les vérifier – vu la quantité : si vous souhaitez ajouter votre point de vue (et je vous en remercie, cela donne plus de vie au blog), je vous propose de nouveau de l’envoyer à mon adresse e-mail en précisant « pour publication » – merci.
I’ve received about 90 spams in 12 hours and I destroyed them without checking – so numerous! If you want to add your comment (giving more life to my blog, thank you if you write), once more I offer you to send it to my e-mail adress, specifying « for publishing ».