Writen by Joel

En français, après…

For most people, traveling means going on holiday.  The most difficult part of the journey, is generally finding the time, and the money to go.  When they do have the opportunity, they move from one tourist attraction to the next, barely pausing to notice everything they’ve come to see.  It’s as if life isn’t busy enough, so now they have to be sure to be as busy as possible on holiday.  These people rarely have any concept of what it means to stop and smell the roses, and in their journeys, they miss most of the beauty which life has to offer.

Then there are those of us who take our time.  We do travel for the love of it.  To meet new people, experience new things, and hopefully grow a bit in the process.  For us there is a different set of challenges.  Time and money carry far less weight in this equation.  What matters most is making it happen, so we make sure to make it happen.  We can take our time, see as much or as little as we choose, and hopefully avoid getting caught up in the busyness of life, but when you travel for an indefinite period of time, especially alone, you begin to notice what you may have been taking for granted back in the ‘real world’.  It’s difficult being on the road, with no sense of stability, or real connection.  Meeting new people is great, but constantly meeting meeting new people can become tiresome.  Relationships take time to build, and if you move on to the next stop too quickly, you may only manage a surface level familiarity, leaving you wanting for more.

This has been my experience as I make my way through Europe.

Even in an era well suited for a journey such as mine, thanks to HelpX and WWOOF, making connections is not always so simple.  Coming into Charbinat i didn’t know what to expect.  All i had to go by was a profile and a few short  emails.  Experience with previous hosts tells me that they all generally mean well, but sometimes personalities aren’t a great fit.  There is always a certain degree of risk in heading into the unknown, and Charbinat is no exception.  What makes the risk worth it, is the reward of finding some stability and connection in an ever changing landscape.  Finding a house is easy, but finding a home is where true comfort lies.

Thank you to Kelly, Paul, and Sebastian for welcoming me into your home.

Traduction (avec l’aide de Sébastien, merci Séb !)

Pour la plupart des gens, voyager signifie partir en vacances. Le plus difficile dans un voyage*, c’est le plus souvent de trouver le temps et l’argent. Quand ils en ont l’occasion, ils se rendent d’une activité touristique à la suivante, faisant à peine la pause pour observer chacune des curiosités qu’ils sont venus voir. C’est comme si leur existence n’était pas assez remplie : ils doivent avoir la certitude d’être aussi occupés que possible pendant leurs vacances. Le plus souvent ces gens n’ont aucune idée de ce que signifie s’arrêter et respirer des roses, et pendant leurs voyages ils passent à côté de la plupart des beautés de la vie.

Il y a aussi ceux qui prennent leur temps, comme nous. Nous voyageons pour l’amour du voyage. Pour rencontrer des gens, faire de nouvelles expériences, et, je l’espère, grandir un peu à cette occasion. Pour nous, les défis sont différents. Dans ce cas, le temps et l’argent pèsent beaucoup moins lourd. Le plus important est alors d’en prendre conscience et de faire le nécessaire pour mettre cela en pratique. Nous pouvons prendre notre temps, choisir de voir beaucoup ou très peu de choses, et, avec de la chance, éviter d’être rattrapés par un style de voyage hyper actif. Mais quand vous voyagez pour une durée indéterminée, surtout quand vous êtes seuls, vous commencez à prendre conscience de ce que vous considérez comme acquis dans le « monde réel ». Il est très difficile d’être sur la route, sans aucune stabilité, ni connexion réelle. Faire de nouvelles rencontres est une très belle expérience, mais rencontrer, rencontrer sans cesse de nouvelles personnes peut devenir épuisant. Il faut du temps pour construire une nouvelle relation, et, si vous continuez vers votre prochaine étape trop rapidement, vous arriverez à établir juste une relation superficielle qui vous laissera frustré.

Telle a été mon expérience alors que je construisais mon chemin à travers l’Europe.

Créer des liens n’est pas toujours aussi simple, même à une époque qui convient parfaitement pour une odyssée** comme la mienne, grâce à HelpX et WOOF. En venant au Charbinat, je ne savais pas à quoi m’attendre. Tout ce dont je disposais était un profil et quelques brefs courriels. Mon expérience avec des hébergeurs précédents m’a appris que, si leurs intentions sont toujours bonnes, parfois les personnalités ne s’accordent pas. Il y a toujours un certain niveau de risque à avancer dans l’inconnu, et le Charbinat n’est pas une exception. Ce qui fait que ça vaut la peine de prendre le risque, c’est la récompense attendue : trouver un peu de stabilité et de connexion dans un paysage toujours changeant. Trouver une maison est facile, mais trouver un foyer, voilà où réside le vrai confort. Merci à Kaly, Paul et Sébastien pour m’avoir accueilli dans votre foyer.

NDLR
*journey : un voyage se construit. Traduire « journey » par « voyage » affaiblit un peu le propos.
**odyssée : « journey » est décidément un mot bien indocile. Le traduire par « odyssée » renforce un peu trop le propos… J’ai donc choisi ce mot par défaut d’un intermédiaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>